Sport

Pourquoi Iodysséus combine science et sport

Science et sport sont compatibles et, mieux, le second représente un levier pour soutenir la première s’agissant de témoigner et d’alarmer de ses enjeux et ses découvertes.

Fort de cette philosophie, Iodysséus, multicoque de course au large au service de la science, programme sa participation à différentes épreuves  au cours des prochaines années, en Atlantique Nord et en Méditerranée. Sur notre Agenda : la Middle Sea Race, la Transat du RORC, la Transat Jacques Vabre 

Ces compétitions sont choisies en fonction de l’écho médiatique qu’elles apporteront aux objectifs  de la recherche sur les écosystèmes planctoniques et plus largement à la cause de la préservation de la biodiversité océanique,  mais également des opportunités de missions qu’elles offrent.

À titre d’exemple, la participation à la Transat Jacques Vabre implique un convoyage retour. Il sera mis à profit pour une mission sur la relation entre Océan et atmosphère à travers la formation des nuages, en collaboration avec le centre de recherche interdisciplinaire au Brésil et des chercheurs internationaux.  La médiatisation autour de la course sera utilisée pour transmettre un message pédagogique visant à éveiller les consciences sur cette thématique cruciale. 

Pour la compétition elle-même, le trimaran Iodysséus, conduit par un équipage aguerri, naviguera dans une configuration d’instrumentation allégée mais permettant toujours la captation d’échantillons microbiologiques.

Notre objectif vise ainsi à combiner ces deux dimensions, scientifique et sportive, à plus long terme dans un programme de records autour du monde ponctuées d’escales  visant à renforcer la coopération scientifique intercontinentale  et à  diffuser la connaissance sur l’environnement marin.

Le but de Iodysséus consiste à démontrer que l’océanologie pratiquée sur un multicoque océanique conçu pour la course, offre un plus comme support  pour la sensibilisation du public, croisant l’aventure, la quête de performance, la technologie, et l’esprit de découverte.

La nature a toujours été une source d’inspiration, et s’inspirer du vivant est porteur d’un espoir d’avenir durable pour l’humain. Témoigner à notre manière de la beauté de l’Océan est certainement le plus bel hommage que nous puissions rendre au plus vaste écosystème de la planète Terre (70 % du globe) qui a vu naître la vie voilà quatre milliards d’années, dans un processus qui a rendu notre biosphère « confortable ». Jusqu’à présent.

Eric Defert

Patron de plaisance voile, Capitaine 200

Expertise routage maritime et météo

Expérience entrepreneuriale et managériale

Palmarès Sportif

Eric Defert

Curiosités et sensibilités

Ils nous soutiennent